Suite à la mobilisation du 8 novembre 2016, des avancées historiques pour les étudiant.e.s en soins infirmiers !

Le 8 novembre dernier, 5000 étudiant.e.s se sont mobilisé.e.s partout en France pour faire valoir leurs droits. Elles/Ils ont mené cette lutte aux côtés de 16 organisations représentant les infirmier.e.s, quel que soit leur mode d’exercice. A la suite de cette manifestation, la présidente de la la Fédération Nationale des Etudiant.e.s en Soins Infirmiers – FNESI, Lisa Cann, a été reçue par la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, afin d’envisager ensemble les solutions au malaise des étudiant.e.s en soins infirmiers.

 

Réuni.e.s lors du Congrès National de la FNESI à Limoges ce jeudi 24 novembre, 200 étudiant.e.s en soins infirmiers venu.e.s de la France entière ont eu l’occasion d’entendre de Mme Armantéras de Saxcé, directrice général de la Direction générale de l’Offre de Soins – DGOS, venue leur annoncer les volontés portées par la Ministre par rapport à leurs revendications.

Elles/Ils savent désormais qu’elles/ils ont été entendu.e.s et bénéficierons :

  • De l’alignement de leurs bourses sur celles des CROUS ;
  • D’une augmentation de 25% de leurs indemnités de stage, les faisant passer de 23 € à 28€ par semaine en première année, de 30€ à 38€ en deuxième année et de 40€ à 50€ en troisième année
  • De la révision des arrêtés du 21 avril 2007 et du 31 juillet 2009 relatifs à leurs études. Des travaux seront lancés début 2017, pour des applications prévues à la rentrée, afin de réformer la gouvernance interne des instituts vers un modèle plus démocratique, ou encore d’envisager la suppression de leur franchise d’absence, ou la mise en place de régime spéciaux d’étude pour les salarié.e.s, chargé.e.s de famille, etc.
  • D’une association aux concertations sur les textes relatifs aux infirmier.e.s de pratique avancée.
  • D’une uniformisation des périodes de date de délivrance des diplômes.

 

Ces annonces viennent concrétiser des revendications que les étudiant.e.s portent depuis plus de 10 ans, et sur lesquelles il était jusqu’alors difficile d’envisager des avancées. Aussi, les étudiant.e.s en soins infirmiers se félicitent de ces grandes avancées qui répondent à leurs attentes et leurs préoccupations et resteront vigilant.e.s quant à leur modalités d’application et leur effectivité.

Elle/Ils gardent évidemment à l’esprit les difficultés qui les attendent lorsqu’elles/ils seront diplômé.e.s et seront très attentifs/ves aux propositions de la Ministre concernant l’exercice professionnel, notamment concernant la stratégie nationale sur la qualité de vie au travail, nécessaire à l’amélioration des conditions d’encadrement des étudiant.e.s en stage.

 

 

Contacts :

Lisa Cann                   Présidente                 presidente@fnesi.org           06 40 81 65 09

Merlin Descours        Secrétaire général    sg@fnesi.org             07 84 01 39 98

Share this post
bnfnesi24 novembre 2016 – Suite à la mobilisation du 8 novembre 2016, des avancées historiques pour les étudiant.e.s en soins infirmiers !