Fédération Nationale des Étudiant.e.s en Soins Infirmiers

L'association représentative des 94 000 étudiant.e.s en soins infirmiers de France

Nouvelles modalités d’admission en IFSI

Nouvelles modalités d’admission en IFSI

La suppression des épreuves du concours, annoncée en juillet 2018, marque la fin de la sélection sociale décriée depuis des années par la FNESI. Il s’agit d’une réelle victoire pour la démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur que nous portons avec l’ensemble des fédérations du réseau de la FAGE, première organisation étudiante de France.

Désormais, selon l’arrêté du 13 décembre 2018, les modalités d’admission en IFSI s’articuleront de la manière suivante :

Voie par Parcoursup

Toutes personnes, agée d’au moins dix-sept ans au 31 décembre de l’année d’entrée en formation, possédant le baccalauréat ou son équivalence et souhaitant rentrer en institut de formation en soins infirmiers pourra gratuitement s’inscrire sur Parcoursup.  


Le calendrier Parcoursup s’articule de la sorte :

  • 20 décembre 2018 – Janvier 2019 : Ouverture de la plateforme : je découvre l’offre de formation et je m’informe des attendus
  • 22 janvier – 3 avril 2019 : Je formule mes voeux et finalise mon dossier
  • Mai – Juillet 2019 : Je reçois les réponses des formations et je décide

Toutes les candidatures de Parcoursup seront soumises à une commission sous la responsabilité de l’agence régionale de santé avec tous les acteurs gravitant autour de la formation. Cette commission aura aussi pour rôle d’informer les personnes en situation de handicap des possibilités offertes par les établissements de formation.

Voie par les Epreuves d’Admission

L’accès à la formation pour une personne ayant déjà une expérience professionnelle d’une durée minimum de trois ans de cotisation à un régime de protection sociale, passera par une épreuve d’admission. Un dossier avec une copie de la carte d’identité, les diplômes acquis par le passé, une attestation de l’employeur, une attestation de formation continue, un curriculum vitae ainsi qu’une lettre de motivation sera demandé.

Cette voie n’est pas uniquement réservée aux aides-soignant.e.s et auxiliaires de puériculture, mais à toute personne ayant une activité professionnelle depuis au moins 3 ans. D’autre part, cette voie d’accès n’empêche pas les candidat.e.s détenant un baccalauréat de postuler sur Parcoursup.

Dérogation seulement pour la rentrée 2019

  • L’épreuve consistera à une analyse écrite de trois situations professionnelles. Chaque situation fera l’objet d’une question.
  • Cet examen permet d’évaluer l’aptitude à poursuivre la formation, notamment les capacités d’écriture, d’analyse, de synthèse et les connaissances numériques.
  • Les candidat.e.s doivent obtenir une note au moins égale à 15 sur 30 à cette épreuve.

A partir de 2020, les épreuves à passer seront :

  • Un entretien oral d’une durée de 20 min, mettant en avant l’expérience professionnelle, le projet professionnel, les motivations, ainsi que les capacités à valoriser ses compétences professionnelles. Cette entretien est noté sur 20 points.
  • Une épreuve écrite comprenant
    • Une sous épreuve de rédaction dans le domaine sanitaire et social d’une durée de 30min et notée sur 10 points. Les qualités recherchées sont le questionnement, la rédaction, l’argumentation, l’analyse,  les capacité de projection dans un avenir professionnel.
    • Une sous épreuve sur des calcules simples: noté sur 10 points, d’une durée de 30min. Cette épreuve a pour objectif de montrer les capacités mathématiques et de logique.

Une note inférieure à  8/20 à l’oral ou bien à l’écrit se verra éliminatoire. Le total des notes doit être au minimum de 20/40 pour être admis.e.

Le calendrier de ces épreuves sera identique à celui de Parcoursup

Le nombre de places ouvertes par établissement aux promotions professionnelles est fixé à un minimum de 33 % du nombre total d’étudiant.e.s. Les places non pourvues à l’issue des épreuves d’admission seront réattribuées aux candidat.e.s postulant via Parcoursup.

Une fois admis.e dans la formation, il est possible de demander une dérogation pour un report de l’entrée en formation maximum de 3 ans. La décision est prise par le directeur de l’établissement.  Plusieurs raisons peuvent justifier ce report:

  • Congé de parentalité
  • La garde d’un enfant de moins de 4 ans
  • Une événement grave empêchant d’initier la formation
  • Rejet de congé de formation
  • Rejet de mise en disponibilité
  • Rejet du bénéfice de la promotion professionnelle ou sociale

Au regard des formations antérieures validées, des certifications, titres et diplômes obtenus avant l’entrée en formation, la section compétente de l’institut peut dispenser de certaines unités d’enseignements ou de semestres. Ces dispenses pourront être accordées sous conditions de présentation des documents suivant:

  • La copie d’une pièce d’identité ;
  • Le(s) diplôme(s) originaux détenu(s) ;
  • Le cas échéant, une attestation de validation d’ECTS de moins de 3 ans ;
  • Le cas échéant, le(s) certificat(s) du ou des employeurs attestant de l’exercice professionnel de l’intéressé dans une des professions
  • Un curriculum vitae ;
  • Une lettre de motivation ;
  • Une attestation de niveau de langue B2 française pour les candidats étrangers

Nouvelles modalités d’admission en IFSI
Share this post