Tribune de la FNESI

Ce premier tour des élections présidentielles a vu émerger deux groupements politiques rassemblant chacun 24,01% (En Marche !) et 21,30% (Front national) des suffrages. Le peuple français s’est exprimé, la démocratie s’est exprimée.

Pour autant, le chiffre à ne pas oublier est celui de l’abstention (22,23%), témoin incontestable d’une partie de la population n’ayant pu – ou voulu – s’exprimer. Ce choix ne doit pas gagner en puissance au risque de laisser son pouvoir de citoyen.ne à autrui et participer à l’assombrissement des années à venir.

La FNESI appelle les étudiant.e.s à se faire entendre, à voter pour ce qui leur semble le plus juste, le plus respectable, le plus humain. Nous n’appelons pas à voter contre un simple parti mais bien contre leurs idées. Ensemble, appelons à voter POUR : la tolérance, la solidarité, la liberté, l’égalité et la fraternité.

Pour faire vivre la république, faire vivre la France telle que nous la connaissons, et surtout telle que nous la concevons.

Il est de notre devoir de rappeler que Marine le Pen n’est pas la solution pour l’avenir de notre pays, mais nous ne donnons pas un chèque en blanc pour Emmanuel Macron.

Un gouvernement à lui seul ne peut répondre à l’ensemble des problématiques d’une société, nous rappelons que c’est l’engagement citoyen dans différentes associations qui permettent d’améliorer la situation d’un bon nombre de personnes. Ce sont ces acteurs/trices intermédiaires qui, grâce également à leurs actions politiques parviennent à être les véritables acteurs/trices de changement de notre société.

Or le Front National souhaite porter à mal la survie de ces organismes, en procédant entre autre à des coupes budgétaires drastiques.

Les échéances à venir auront un impact bien au-delà de nos frontières : elles enverront un message fort au reste de l’Europe et du monde. L’idéal européen que nous portons, cette notion de progressisme, inhérente à notre structure, notre volonté de prôner les valeurs que nous portons depuis tant d’années, doivent nous pousser à faire le bon choix le 07 mai prochain.

Nous tenons à rappeler que la FNESI s’inscrit dans un travail commun avec l’Union Européenne, et ce sur de nombreux sujets. Le projet Erasmus, bien connu du milieu étudiant qui permet une mobilité accrue entre les différents pays de l’Union Européenne. Il permet ainsi de promouvoir l’échange non seulement humain, mais aussi culturel, intellectuel et scientifique. Plus subtil, mais malgré tout encore plus important, rappelons le processus de Bologne dans lequel la France s’est lancée, accompagnée aujourd’hui par pas moins de 47 pays du conseil de l’Europe. Il est important de souligner que c’est en grande partie grâce à ce processus que nous parvenons à faire évoluer notre formation et la hisser toujours plus haut, afin d’améliorer l’avenir de notre profession. La sortie de l’Europe serait une réel frein à tous ces projets, non seulement humains, mais aussi porteurs d’espoirs.

Notre fédération, prône également, la démocratisation et le libre accès à l’enseignement supérieur et la recherche, et donc au libre accès à la connaissance. De ce fait il n’est absolument pas entendable de voir apparaître des propositions telles que la limitation du nombre d’étudiant.e.s dans les universités ou encore le refus d’accueillir les étudiant.e.s en masters ou doctorat venant d’autres pays.

De même, l’idéologie de la préférence nationale privera de prestations sociales une partie de notre population. Il est de notre devoir de nous inquiéter de l’avenir des prestations sociales des étudiant.e.s, elles aussi se verront-elles appliquées ces mêmes critères discriminants ?


Nous appelons chacune et chacun à prendre ses responsabilités et à voter pour ce à quoi il/elle aspire pour lui/elle, sa famille, ses enfants, les générations futures : pour l’avenir.

Ensemble, Assurons notre futur.

La FNESI appelle les étudiant.e.s à se faire entendre, à voter pour ce qui leur semble le plus juste, le plus respectable, le plus humain. Nous n’appelons pas à voter contre un simple parti mais bien contre leurs idées. Ensemble, appelons à voter POUR : la tolérance, la solidarité, la liberté, l’égalité et la fraternité.
Share this post
bnfnesi28 avril 2017- Tribune de la FNESI : Elections présidentielles