Les aides sociales pour les ESI

Un rapport de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) remis en janvier 2015 est sans appel : entre 2011 et 2012 le taux de pauvreté des étudiant.e.s de toutes filières confondues a augmenté et est passé de 18,9% à 19,1% ! Le contexte social actuel accentu cette problématique pour les étudiant.e.s et notamment les étudiant.e.s en soins infirmiers. Certain.e.s se retrouvent alors dans des situations dans lesquelles il devient plus que difficile de suivre ses études de manière sereine. Voici quelques pistes pour vous aiguiller sur les différentes aides sociales existantes.

 

Les aides financières directes :  les bourses et fonds d’urgence

La plus connue des aides directes est la “bourse”. Gérée par le CROUS à l’université, ce sont les Régions qui en ont la compétence pour les formations sanitaires et sociales et donc pour les étudiant.e.s en soins infirmiers. Les bourses des Régions ne sont pas toutes aux même montants, certaines sont alignées sur celles des CROUS (ou même gérées par le CROUS en Normandie) mais d’autres non. 
En cas d’important problème financier ponctuel, que ça soit dans tes études ou dans ta vie quotidienne, il est possible de faire appel à des fonds d’aide d’urgence. Il existe d’une part les Aides Spécifiques Allocations Ponctuelles (ASAP) ou Annuelles (ASAA), qui sont gérées par les CROUS. Pour en bénéficier, tu dois contacter le service social de ton CROUS pour remplir un dossier. Les Régions ont aussi, parfois, des fonds pour aider les étudiant.e.s ponctuellement ou réévaluer leur dossier de bourse. Tu peux contacter le service des formations sanitaires et sociales de ton Conseil Régional.

 

Avoir un toit au-dessus de sa tête

Le logement est le poste de dépense le plus important dans le budget d’un.e étudiant.e, mais quelques aides peuvent te permettre d’alléger la facture.

Afin de trouver un logement avec des prix abordables, le plus simple est se tourner vers les logements gérés par le CROUS. Les CROUS communiquent peu dans les IFSI sur le Dossier Social Étudiant par lequel se fait la demande de logement. Tu as en général de mi-janvier à fin mai pour le remplir.

Si tu ne te tournes pas vers les résidences CROUS, tu peux néanmoins bénéficier d’un autre service du CROUS pour trouver un logement, appelé Lokaviz. Cette plateforme référence de nombreux logements à prix accessibles aux étudiant.e.s.

Si tu souhaites te tourner vers le logement privé, par des particuliers ou par agence, tu peux rapidement rencontrer le problème de la caution. Tous les étudiant.e.s, soutenu.e.s ou non par leur famille, ne répondent pas aux critères imposés par les propriétaires. Pour parer à cela, l’Etat a mis en place la Caution Locative Étudiante (CLE). C’est alors l’Etat qui se porte garant pour l’étudiant.e. Le dispositif est accessible à tous les étudiant.e.s disposant de revenus mais sans caution familiale, amicale ou bancaire.

Pour remplir ton Dossier Social Étudiant, trouver un logement sur Lokaviz ou faire une demande de CLE, rendez-vous sur le site www.messervices.etudiants.gouv.fr.
Enfin, une fois que vous avez un logement vous pouvez bénéficier de la plus connue des aides au logement : l’Aide Personnalisée au Logement (APL), délivrée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), destinée directement à réduire le coût du loyer. Pour les simulations et les demandes, tout est disponible sur le site www.caf.fr.

 

A table !

Pour la restauration, les Restaurants Universitaires (RU), gérés par les CROUS, proposent des repas à moindre coût (3,25€ en 2015-2016) et sont accessibles pour tou.te.s les étudiant.e.s ! Cependant certains instituts n’ont pas de RU à proximité, mais d’autres solutions existent.

Certains établissements hospitaliers font des partenariats avec les CROUS, permettant ainsi aux étudiant.e.s fréquentant leurs selfs de bénéficier du même tarif que dans les RU !

Et de même que certaines de nos associations proposent des paniers de fruits et légumes à moindre coût via notre projet Aubergine, il existe également des AGORAé, épiceries sociales et solidaires gérées par et pour les étudiant.e.s, proposant des produits de première nécessité de qualité à des prix très attractifs (15% du prix pratiqué en grande surface). C’est également un espace de vie et de rencontre dédiés aux étudiant.e.s.

Info

Le projet AGORAé est lauréat 2016 du label La France s’engage, qui récompense les projets les plus innovants au service de la société ! Pour plus d’infos sur les AGORAé, rendez-vous sur www.fage.org

 

Les cordonniers sont les plus mal chaussés : sachez rester en bonne santé !

Les Services Universitaires de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS), ont pour mission d’assurer la protection médicale des étudiant.e.s. Mais encore une fois, en tant qu’étudiant.e.s en soins infirmiers nous n’y avons pas accès partout. Nous sommes plutôt suivis par les services de médecine du travail de l’établissement auquel est rattaché l’IFSI.

Pour les personnes à faibles revenus tels que les étudiant.e.s, il existe des aides spécifiques concernant les dépenses de santé : la Couverture de Maladie Universelle (CMU) et/ou Complémentaire (CMU-C). La première vous permet d’avoir accès à l’ensemble des soins sans avance des frais, et la seconde la prise en charge de la part complémentaire de vos dépenses de santé.

Il existe également l’Aide au paiement d’une Complémentaire Santé (ACS), pour les personnes dont les ressources sont légèrement supérieures au plafond d’attribution de la CMU-C. Elle vous permet de contracter avec une mutuelle complémentaire.
Certaines Régions peuvent mettre en place d’autres projets de prévention comme le Pass Contraception, mis en place afin de faciliter l’accès à la contraception des femmes, prévenir les grossesses précoces et les infections sexuellement transmissibles (IST).

Info

Tu souhaites partir faire un semestre en Erasmus ou un stage à l’étranger ? Il existe de multiples aides pour te permettre de vivre cette formidable expérience ! Retrouve le Guide de la Mobilité sur notre site fnesi.org. Si tu as la moindre question, tu peux nous contacter à international@fnesi.org

Financer ses études n’est pas toujours évident et il peut t’arriver de te sentir perdu.e parmi toutes les aides sociales. Si malgré tout, tu ne parviens pas à joindre les deux bouts, la FNESI est aussi là pour t’accompagner dans tes démarches et trouver les aides adaptées à ta situation, afin que tu puisse suivre tes études sereinement. N’hésite pas à nous contacter à affaires.sociales@fnesi.org

Share this post

Vous souhaitez plus d’informations ? Contactez-nous !

Share this post
bnfnesiLes aides sociales pour les ESI