Interrompre ma formation

L’interruption de formation (ou report de formation) est quelque chose que l’on côtoie mais… qu’implique-t-elle vraiment ?


L’interruption de formation est un droit étudiant. Elle est une possibilité que nous avons et dont nous pouvons nous servir à tout moment dans la formation. Elle ne peut pas être refusée, n’y être imposée par une tierce personne.

Il n’y a pas de motifs en particulier pour justifier d’une interruption.

Une telle demande n’est possible qu’une seule fois dans la formation. Il est également possible de faire une césure. (cf. La Césure)

Elle doit être demandée à la direction de votre IFSI. Il est recommandé de faire une lettre avec accusé de réception afin d’avoir une trace de la date d’envoi mais surtout de réception de cette lettre.

L’interruption prend effet à partir de la date de réception de la lettre. Une fois la décision actée, il n’est pas possible de revenir en arrière.

Cependant, l’étudiant·e convoqué·e devant une section devra attendre la décision avant de pouvoir interrompre sa formation.

Une interruption de formation ne peut excéder trois ans, durant lesquels l’étudiant·e conserve le bénéfice des notes obtenues antérieurement à celle-ci. Au-delà de cette durée, l’étudiant·e perd le bénéfice des validations acquises.

La direction de l’institut définit les modalités de reprise de la formation après une interruption de formation.

Elle en informe la section compétente pour le traitement pédagogique des situations individuelles des étudiant·e·s.

Les informations déclinées au-dessus se trouvent dans l’arrêté du 21 avril 2007 relatif aux conditions de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux de l’article 48.


    Interrompre ma formation