Annonay : Quid du mal-être des étudiant.e.s en soins infirmiers

Depuis sa création, la FNESI a ardemment défendu les intérêts matériels et moraux des Étudiant.e.s en Soins Infirmiers (ESI). Notre Enquête “Mal-Être ESI : il est temps d’agir” a mis récemment en lumière les souffrances que la formation pouvait entraîner chez les étudiant.e.s.

La situation au sein de l’IFSI d’Annonay en est le triste exemple.

La FNESI souhaite, par ce communiqué, renforcer le soutien aux étudiant.e.s et ancien.n.e.s étudiant.e.s de l’IFSI d’Annonay. En effet, la FNESI s’est montrée présente auprès de ces étudiant.e.s depuis déjà plusieurs années. Notre structure n’aura de cesse que de défendre les valeurs humaines et idéologiques qui forgent notre identité.
. Nous exigeons que des actions soient entreprises, au regard de ces témoignages et de ces chiffres alarmants. Nous appelons à une réaction ferme des pouvoirs publics et des acteurs de la formation en soins infirmiers, et que chacun prenne ses responsabilités !

Dysfonctionnement pédagogique, conditions d’étude dégradées… Il faut briser l’Omerta ; la FNESI ne se taira jamais face à ces actes de maltraitances.

Malgré des tentatives de dialogue et une volonté d’agir de façon constructive avec l’ensemble des partis, aucune action concrète n’a à ce jour émergé afin de répondre à la détresse des étudiant.e.s. Il est incompréhensible que le rapport d’audit de l’ARS, amorcé au début de l’année, se fasse encore attendre, malgré la gravité de la situation.

A l’heure d’une prise de conscience générale des pouvoirs publics concernant les maltraitances envers les étudiant.e.s en santé, il ne sert à rien de détourner le regard. Il est temps d’agir pour stopper cet engrenage infernal et arrêter de nier la véracité des faits.

Nous en appelons aux divers acteurs de la formation d’Annonay, mais également des pouvoirs locaux. Vous ne pouvez désormais plus dire que vous

ne savez pas. Agissez.

La FNESI se garde le droit de mener toute action qui lui semblera nécessaire afin de voir des solutions concrètes émerger.

Téléchargez au format PDF le communiqué de presse ici.

9 octobre 2017 – Communiqué de presse – Annonay : Quid du mal-être des ESI