Etudiant.e.s en Soins Infirmiers : des droits gagnés, déjà négligés

La Contribution Vie et Campus, CVEC, est apparue dans la LOI ORE.

D’un montant de 90€, elle est « destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées à leur intention » (article L. 841-5 du code de l’éducation). Tout.e étudiant.e inscrit.e en formation initiale doit payer ces 90 euros hormis les étudiant.e.s boursier.e.s, réfugié.e.s et demandeurs/euses d’asile qui seront exonéré.e.s du paiement de cette contribution.

Cette CVEC a été proposée par le Gouvernement dans le Plan Étudiant qui a également permis la fin du Régime de Sécurité Sociale Étudiante et la suppression de sa cotisation qui s’élevait à 217 euros.  Les universités et les CROUS ont, quant à eux, des moyens renforcés de parvenir à l’objectif qui est celui de développer la vie étudiante et l’accès aux services.

A l’heure de l’intégration universitaire des formations paramédicales et maïeutique, nous avons mis en lumière le manque d’accès aux services des ESI (carte étudiante, droits étudiants, …). Il était primordial pour notre fédération que les ESI ne soient pas une nouvelle fois considéré.e.s hors des effectifs de l’université. Considérés comme payeurs dans la définition de la loi parue en février dernier, il était nécessaire qu’ils comptent parmi les bénéficiaires de cette CVEC au même titre que les autres étudiant.e.s de l’université.

Nous avons réaffirmé cet enjeu lors de notre communiqué de presse sur la CVEC le 18 juin. Vous le trouverez en intégralité ici.

Nous avons été entendu par le Gouvernement. Ainsi lors de la prise de parole successive de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et la Ministre de la Santé du 5 Juillet dernier, elles ont pu réaffirmer l’ambition et l’engagement d’intégrer les filières paramédicales et maïeutiques à l’Université. Ministère de Frédérique Vidal a pu annoncer l’inscription de tous les ESI à leur université de rattachement dès lors qu’ils s’inscrivent à l’IFSI. Ainsi, ils bénéficieront d’une vraie carte étudiante permettant ainsi de détenir des mêmes droits que les autres étudiant.e.s universitaires : l’accès aux services, le droit de voter mais aussi de siéger dans les instances de l’université.

 

Pour plus d’informations au sujet des modalités de la CVEC : clique ici !

24 octobre 2018 – Communiqué de Presse – Etudiant.e.s en Soins Infirmiers : des droits gagnés, déjà négligés