Lancement des premiers Etats Généraux de la FNESI

“Mal-être ESI : il est temps d’agir” : l’enquête de la FNESI, sortie récemment, a fait l’état des lieux de nombreuses problématiques estudiantines. La FNESI, force de propositions, émet plusieurs revendications visant à l’amélioration des conditions d’études et du bien-être global, tant psychologique que social, des étudiant.e.s en soins infirmiers.

Les enjeux de santé, évoluant perpétuellement, amènent la profession infirmière à faire preuve d’adaptabilité. Virage ambulatoire, augmentation de l’espérance de vie et pathologies chroniques constituent autant d’éléments qu’il est essentiel de prendre en compte pour penser la profession de demain. Face à cela, il est bien évidemment nécessaire que la formation en soins infirmiers progresse !

Consciente des changements auxquels doit faire face notre formation et notre profession, la FNESI lance, lors de son XVIIème Congrès National, ses premiers États Généraux sur la thématique “repenser la formation en soins infirmiers au regard des nouveaux enjeux de santé”

Processus inspiré de la FAGE (Fédération des Associations Générales Étudiantes), et basé sur le principe de dialogue structuré, cette grande concertation nationale permet d’instaurer une nouvelle forme de démocratie participative et ainsi renforcer la place des étudiant.e.s dans les décisions qui les concernent.

Le processus d’une durée d’un an, s’articulera autour de 3 grands axes : démocratiser l’entrée en formation, favoriser l’acquisition des compétences et faire évoluer la profession.
Dans ce contexte, de nombreuses thématiques méritent aujourd’hui d’être explorées : l’andrologie, les conditions d’études, l’innovation pédagogique, les parcours de stage, l’entrée en formation. La réingénierie de notre formation ne peut se faire sans une concertation avec les étudiant.e.s et sans un travail de fond ambitieux et novateur.

La FNESI seule organisation représentative des 90 000 étudiant.e.s en soins infirmiers, s’engage à faire valoir la voix des étudiant.e.s.
Nous, étudiant.e.s, sommes force de proposition, futur.e.s professionnel.le.s, nous sommes le système de santé de demain.

Téléchargez au format PDF le communiqué de presse ici.

24 octobre 2017 – Lancement des Etats Généraux