Infirmier.e.s de Pratique Avancée : un enjeu de santé publique

L’Infirmier.e de Pratique Avancée existe aujourd’hui dans plus de 12 pays européens et 50 pays à l’international. En France, c’est depuis la loi de modernisation du système de santé de 2016 que le métier a été crée, sans pour le moment avoir un réel cadre d’exercice de définit.

Le décret de compétences présenté lors des réunions de concertations du 9 mars dernier a fait débat ! Pourtant, l’IPA doit apparaître dans notre système de santé afin de pouvoir répondre au virage ambulatoire, aux problématiques d’accès aux soins mais aussi à l’accompagnement des patients dans le cadre de la chronicité des pathologies et du vieillissement de la population.

A l’heure où les décisions doivent être prises pour le bien être de la population et pour solutionner les problématiques de santé publique actuelle, certaines organisations tiennent des discours dévalorisants et passéistes.

Nous souhaitons permettre à ces nouveaux professionnel.le.s de santé d’exercer en autonomie, en ayant des responsabilités en cohérence avec les compétences et les connaissances acquises. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’en lien avec différentes structures étudiant.e.s ou professionnelles, nous avons pu rédiger une tribune afin de faire part de nos volonté communes. Vous retrouvez notre écrit conjoint ici.

Télécharger le communiqué de presse en pdf

23 avril 2018 – Communiqué de presse – Infirmier.e.s de Pratique Avancée : un enjeu de santé publique.