Entreprendre une césure de formation

La césure est une période, d’une durée indivisible comprise entre six mois et une année de formation, durant laquelle un·e étudiant·e suspend temporairement sa formation dans le but d’acquérir une expérience personnelle.


La période de césure débute obligatoirement en même temps qu’un semestre. La césure peut être effectuée dès le début de la première année de cursus mais ne peut l’être après l’obtention du diplôme d’État

L’étudiant·e qui souhaite bénéficier d’une période de césure doit en faire la demande auprès de son institut de formation à l’aide du formulaire fourni à cet effet.

La demande est adressée à la direction de l’institut, accompagnée d’un projet justifiant la demande de césure, au moins trois mois avant le début de la période de césure.

Elle doit être demandée à la direction de votre IFSI. Il est recommandé de faire une lettre avec accusé de réception afin d’avoir une trace de la date d’envoi mais surtout de réception de cette lettre.

L’interruption prend effet à partir de la date de réception de la lettre. Une fois la décision actée, il n’est pas possible de revenir en arrière.

Cependant, l’étudiant·e convoqué·e devant une section devra attendre la décision avant de pouvoir interrompre sa formation.

Durant la période de césure, l’étudiant.e conserve son statut, après avoir effectué son inscription administrative dans l’institut pour l’année en cours, ainsi que le bénéfice des validations acquises.

Une telle période de césure n’est possible qu’une seule fois pour toute la durée de la formation.

Les informations déclinées au-dessus se trouvent dans l’arrêté du 21 avril 2007 relatif aux conditions de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux de l’article 15 et 49.


    Entreprendre une césure de formation