Décret sur l’harmonisation des bourses des Formations Sanitaires et Sociales

Pendant plus de dix ans, les différentes fédération représentative des étudiant.e.s et élèves de formations sanitaires et sociales (ANESF, FNEK, UNAEE, ANEP et la FNESI) se sont battus pour la reconnaissance de leur statut et pour une véritable justice sociale. Cela fait plus de dix ans que les étudiant.e.s manifestaient leur désir de changement. C’est un premier pas qui vient d’être fait, une première victoire : Les bourses (toujours gérées par les régions) verront leur montant désormais alignés sur celles du CROUS.

Historique de revendications :

24 octobre 2000 : 14000 étudiant.e.s en soins infirmiers manifestent dans Paris et réclament, entre autre : “l’harmonisation des bourses sociales d’études avec celles de l’Éducation Nationale tant au niveau des critères d’obtention qu’au niveau des montants”. La FNESI est créée afin de poursuivre les négociations.

Année 2005 : Alignement des Bourses des Formations Sanitaires et Sociales sur les montants des bourses du CROUS de 2005.

Février 2005 : Premier communiqué de presse des filières sanitaires et sociales adhérentes à la FAGE sur la décentralisation.

Début 2010 : Les filières sanitaires et sociales se positionnent dans leurs conseils d’administration respectifs pour un transfert de gestion des bourses au CROUS, avec alignement des montants et échelons, ainsi que l’accès à tous les services du CROUS.

novembre 2012 : Manifestation des étudiant.e.s en kinésithérapie, revendiquant entre autres le transfert de gestion des bourses des Formations Sanitaires et Sociales des régions vers le CROUS. Octobre 2015 : campagne de communication commune aux 5 Fédérations des formations sanitaires et sociales de la FAGE (FSS) #FSSendétresse dans le contexte des élections régionales en décembre 2015.

Février 2016 : Participation active des fédérations aux concertations de la Grande Conférence de Santé conduisant à la présentation dans les conclusions de la mesure 5 qui vise à “Renforcer les prestations sociales des étudiants des formations paramédicales”. Rentrée 2016 : Suite à la fusion de la Basse et de la Haute-Normandie, la gestion des BFSS est transférée au Crous pour la Normandie. Page : 11 / 20 Octobre / Novembre 2016 : Présentation du projet de décret relatif aux bourses accordées aux étudiant.e.s inscrits dans les instituts de formation et écoles de certaines professions de santé.

Novembre 2016 : Manifestation de 5000 étudiant.e.s en soins infirmier.e.s à Paris et dans toute la France. L’une des revendications phares est “l’alignement des bourses régionales sur celles de l’enseignement supérieur et un transfert de leur gestion aux CROUS.

“Je suis en 1ere année à Carcassonne et auparavant j’ai fait des études de mathématiques à Toulouse. J’étais boursière au CROUS échelon 1. Je recevais donc environ 1600€ pour l’année et depuis que je suis étudiante en soins infirmiers, je n’ai le droit à rien ! Les bourses de la région m’ont été refusées.” Anaïs, étudiante en Première année.

Ce décret s’inscrit dans les suites de la Grande Conférence de la Santé du 11 février 2016. La feuille de route, signée par le Premier Ministre, proposait une mesure relative à l’amélioration des aides sociales pour les étudiant.e.s des filières sanitaires et sociales – la mesure 5 -. La réunion des différents acteurs de santé, et notamment des fédérations et associations étudiantes concernées par ce décret, a permis de pointer du doigt l’injustice de la situation et de faire état du besoin d’agir rapidement.

C’est donc avec une grande fierté que tout le réseau des formations sanitaires et sociales  ont reçu l’annonce de la publication du décret ce 29 décembre 2016.

Pour autant ce n’est que le premier pas sur le chemin de l’amélioration concrète de la formation et des conditions d’études.

Share this post
bnfnesi29 décembre 2016 – Décret sur l’harmonisation des bourses des Formations Sanitaires et Sociales