Fédération Nationale des Étudiant.e.s en Soins Infirmiers

L'association représentative des 90 000 étudiant.e.s en soins infirmiers de France

La Contribution Vie Étudiante et Campus

La Contribution Vie Étudiante et Campus

La Contribution Vie Étudiante et Campus : une nouvelle clé de l’accès aux services ou une charge budgétaire supplémentaire pour les ESI ?

Cette Contribution Vie Étudiante est née dans le “Plan Étudiant”, évoqué dans les Sérum précédents. Elle apparaît dans la loi “Orientation et Réussite des Étudiants” parue en février dernier.

La CVEC est une contribution que chaque étudiant.e inscrit.e en formation initiale dans l’enseignement supérieur devra payer pour s’inscrire, et ce pour la rentrée 2018.

D’un montant de 90€, elle  est « destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées à leur intention » (article L. 841-5 du code de l’éducation).

Les étudiant.e.s boursier.e.s, réfugié.e.s et demandeurs/euses d’asile seront exonéré.e.s du paiement de cette contribution.

Avant cette contribution, les étudiant.e.s de l’enseignement supérieur versaient déjà des frais pour ces services : 16 euros parmi les 184€ pour le FSDIE (Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes), 5€ pour la médecine préventive et le montant pour le SUAPS (Service Universitaire des Activités Physiques et Sportives) variait selon les universités.  La dynamique ici est donc bel et bien de renforcer la vie étudiante des étudiant.e.s.

Si la CVEC représente de prime abord un coût supplémentaire pour les étudiant.e.s, elle apparaît cependant dans la même temporalité que la suppression de la cotisation au régime de sécurité social étudiant de 217€. C’est donc une économie qui se profile.

Quels enjeux pour les Étudiant.e.s en Soins Infirmiers ?

La FNESI revendique depuis longtemps un accès aux services de santé, de sport et de culture comme tout.e autre étudiant.e de l’enseignement supérieur. Dans le cadre de l’Enquête Bien Être de la FNESI (septembre 2017) qui mettait en lumière la large précarité des ESI et les exigences physiques et psychique dues à la formation, nous avons réaffirmé l’urgence de cet accès aux services universitaire  pour les ESI.

Quelques chiffres...

37,6% des ESI annoncent avoir déjà dû renoncer à des soins pour des raisons financières.

Ils/elles sont 50,6% à estimer que leur santé physique s’est dégradée depuis leur entrée en formation.

Notre objectif est bien évidemment que les universités permettent un accès à leurs services aux ESI mais aussi et surtout que les financements servent à investir les territoires. En effet, tout.e étudiant.e en soins infirmiers devrait avoir accès aux services de sport, santé et culture et ce quel que soit son territoire d’études. Notre revendication n’est pas de construire forcément des infrastructures à côté de chaque institut mais de mutualiser les ressources avec d’autres établissements (IFMK, IUT etc). Pour cela, il sera nécessaire d’établir des conventionnements avec les collectivités territoriales ou les acteurs ressources sur le terrain. Pour exemple, les étudiant.e.s pourraient très bien avoir un accès priorisé avec la maison de santé pluriprofessionnelle proche de leur IFSI pour avoir accès à des services de santé, des accès au complexe sportif pourraient être instaurés avec la municipalité, une aide pour la pratique sportive pourrait être mise en place avec la région etc.

Pour cela, il y a des acteurs incontournables : l’université en lien avec l’institut et le CROUS. Ce sont eux qui vont recevoir les financements et auront donc la compétence de le faire appliquer sur le terrain.

Il est primordial que les ESI, de par la spécificité de leur représentation sur le territoire français soient présent.e.s lors des échanges et portent leurs voix pour ne pas que les financements qu’ils versent servent à tou.te.s sauf à eux/elles-mêmes. Notre population a besoin de ces services, à nous de tout faire pour les obtenir.

Pour aller plus loin dans nos explications et pour avoir des pistes de ce que tu peux proposer à l’IFSI, à l’université ou au crous, si tu veux t’investir dans les élections CROUS à venir, n’hésite pas à nous contacter à infos@fnesi.org ou te renseigner plus amplement sur le site fnesi.org.

Ludivine GAUTHIER, Présidente


Sources :

Plan Etudiant

La Contribution Vie Étudiante et Campus
Share this post