Fédération Nationale des Étudiant.e.s en Soins Infirmiers

L'association représentative des 90 000 étudiant.e.s en soins infirmiers de France

Le Bien-Être en stage

Savais-tu qu’en tant qu’étudiant.e en soins infirmiers, tu étais censé.e recevoir un livret d’accueil en arrivant lors de ta première journée sur ton lieu de stage ? Savais-tu que tu devais avoir la possibilité d’accéder à un lieu de restauration, à un vestiaire digne de ce nom ou encore à un entretien personnalisé mis en place afin de fixer des objectifs de stage adaptés à ton parcours et à tes compétences acquises?

Depuis quelques années, la FNESI s’investit en collaboration avec la FHF (Fédération Hospitalière de France) pour rédiger la Charte Qualité de Vie au Travail à destination des étudiant.e.s en stage. L’accueil est un moment crucial : s’il n’est pas effectué dans les meilleures conditions, l’encadrant.e et l’étudiant.e n’auront pas eu d’espace d’échange permettant de laisser place à un climat de confiance. Cette charte a pu être signée par différents organismes et établissements. Dans le contexte actuel où la lutte pour le bien-être des étudiant.e.s est plus présente que jamais, nous soutenons la mise en place de ces actions pour répondre à la demande des nouveaux/elles arrivant.e.s dans les services.

De la même manière, afin de pouvoir permettre à chacun des acteurs des stages d’identifier clairement les axes d’amélioration pour permettre un cadre de formation idéal, une évaluation doit être mise à disposition des tuteurs/trices et des étudiant.e.s. En effet, trop nombreux/ses sont les étudiant.e.s qui n’ont aujourd’hui pas la possibilité de s’exprimer à propos de leur expérience et de leur vécu.

Pour cela, la FNESI revendique depuis quelques années déjà de mettre à disposition des étudiant.e.s une plateforme sur laquelle ils/elles pourraient évaluer, selon différents critères et de façon anonyme, leurs lieux de stage et les conditions dans lesquelles celui-ci s’est déroulé. Cette dynamique s’inscrit dans le cadre de la santé publique et également dans le cadre de la stratégie nationale de santé : nous devons prendre en compte les mots et maux de chacun.e afin d’améliorer notre système de santé. En identifiant le déroulement des stages des étudiant.e.s et les problèmes qui ont pu se poser pendant leur parcours de stage, nous pourrons déceler les problématiques des services, des équipes mais également les indicateurs à travailler afin de faciliter les prises en soins des patient.e.s dans les services. Des mesures concernant la formation des tuteurs/trices pourront également être ciblées et envisagées de manière claire.

Le rapport du Docteure Donata Marra donne espoir aux étudiant.e.s qui attendent une prise de position claire de la part du gouvernement face à leur détresse et la FNESI ne manquera pas d’être vigilante face à l’application des mesures annoncées.  


Lucie LEON, 1ere Vice-Présidente en charge de l’Enseignement Supérieur

Le Bien-Être en stage
Share this post