Fédération Nationale des Étudiant.e.s en Soins Infirmiers

L'association représentative des 90 000 étudiant.e.s en soins infirmiers de France

Elections présidentielles, les enjeux du nouveau quinquennat

[La FNESI, organisation reconnue par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé comme seule structure représentant les 90.000 étudiant.e.s en soins infirmiers de France, a réaffirmé sa mission de représentation et s’est investie dans le débat de l’élection présidentielle qui a conduit, le 7 mai dernier à l’élection de M.Macron]

L’action de la FNESI

Temps incontournable et décisif pour les 5 prochaines années, la FNESI ne pouvait se soustraire du débat présidentiel. L’enjeu fut de sensibiliser les différentes équipes de campagne le plus tôt possible à nos problématiques en IFSI, en stage ou dans la vie de tous les jours, mais surtout d’enjoindre les candidat.e.s à faire de la réponse à nos besoins une de leurs priorités. Un corpus de 10 propositions a été fourni aux candidat.e.s et à leurs représentant.e.s. Ce corpus était basé sur 3 axes prioritaires : l’intégration universitaire, le bien-être étudiant et, l’avenir de la profession ainsi que de la formation. En a découlé, une phase intense d’échange et de dialogue au sujet de ces propositions avec les représentant.e.s des candidat.e.s portant nos valeurs républicaines. En parallèle, la FNESI a rejoint le Collectif Santé 2017, regroupement de syndicats et d’associations, ayant la volonté commune de mettre la santé au cœur du débat des décideurs politiques, d’établir un programme fondé sur la santé publique ainsi que la garantie d’accès aux soins et aux innovations.

Le second tour, et maintenant ?

Par la voix de son Conseil d’Administration, la FNESI ne s’est pas trahie. Profondément humaniste, républicaine, progressiste et européenne, elle a donc mené une campagne de mobilisation pour la promotion du vote, combinant : visuels, actions d’éducation populaire, etc. Les objectifs principaux étaient de sensibiliser les étudiant.e.s sur l’abstentionnisme et les dangers des extrêmes, la FNESI ne pouvant, de par ses valeurs, rester de marbre face à la montée des discours simplistes aux réponses dangereuses. Grâce aux actions menées et à la mobilisation de l’ensemble des réseaux associatifs de France, toutes filières confondues, la République a été sauvegardé.

S’engager contre, n’est pas s’engager pour et la FNESI ne donnera pas de chèque en blanc à Emmanuel Macron, bien au contraire. La fédération sera exigeante et attentive vis-à- vis de ce nouvel exécutif. Pour que l’avenir s’inscrive dans une logique de progrès social et qu’il soit construit dans le dialogue avec les étudiant.e.s en soins infirmiers. La FNESI rappellera ses priorités tout au long du quinquennat et ce, avec toute l’énergie nécessaire.

Jérémy DOJWA, Vice-président en charge des Affaires Sociales

Elections présidentielles, les enjeux du nouveau quinquennat
Share this post